Usagers de la route
Le saviez-vous ?
 
L
e saviez-vous ? Parmi tous les départements français, c’est dans le département des Bouches-du-Rhône que les usagers de la route ont perdu en 2011 le plus de points sur leur permis de conduire
Chaque année, le ministère de l'Intérieur communique le bilan de la politique de répression routière menée en France. Ce bilan est accompagné d'une analyse chiffrée des retraits de points effectués au cours de l’année dans chaque département. L'analyse porte sur le nombre d'infractions sanctionnées par un retrait de points, le nombre d'annulation du permis de conduire pour solde de points nul, le nombre d'infractions pour excès de vitesse relevées par les radars automatiques, le nombre d'infractions pour non-respect de l'arrêt au feu rouge relevées par les radars au feu rouge.

Comme annoncé, les Bouches-du-Rhône est le département français où les usagers de la route perdent le plus de points. Déjà, en tête du palmarès en 2010, le département totalisait 261.853 infractions en 2010 et 285.366 en 2011 (+9 % par rapport à 2010). Deuxième : le département du Nord avec 248.569 infractions en 2011 (+14 % par rapport à 2010). Le département du Rhône complète le podium avec 238.481 infractions en 2011 (+36 % par rapport à 2010). A noter que le département des Yvelines fait partie des 4 départements à dépasser la barre des 200.000 infractions en 2011 avec 203.256 infractions (+8 % par rapport à 2010).

Côté bons élèves : la Lozère avec 7.259 infractions en 2011, la Creuse avec 12.118 infractions en 2011 et la Guyane avec 12.363 infractions en 2011. Ces chiffres doivent cependant être nuancés pour 2 raisons principales. D'une part les moyens mis en œuvre pour détecter les infractions ne sont pas les mêmes selon les départements. Plus les moyens mis en œuvre sont importants (et notamment plus le nombre de radar automatique ou radar feu rouge est important), plus le nombre d'infractions relevées sera important. D'autre part, le trafic routier a aussi une incidence sur les chiffres. Ainsi, les départements ayant une forte densité de population, les départements touristiques ou les départements de lieux de passage des migrations touristiques ont un trafic dense, ce qui augmente mathématiquement le nombre d'infractions relevées dans ces départements.

Ainsi, ce qu'il est aussi intéressant de considérer c'est la tendance d'une année sur l'autre, à la hausse ou à la baisse, des infractions entrainant une perte de points sur le permis de conduire. En 2011, le nombre d'infractions a augmenté au niveau national de 16 %. Et le constat est implacable, la hausse des infractions touche quasiment tous les départements. Seuls 3 départements enregistrent une baisse du nombre d'infractions entre 2010 et 2011. La Guadeloupe tout d'abord avec une baisse de 11 % des infractions en 2011 comparativement en 2010. La Haute Loire ensuite avec une baisse de 3 % en 2011 et le Pas de Calais enfin avec une baisse de 1 % en 2011 comparativement à 2010. En revanche, La Guyane, c'est l'incompréhension, +50 % en 2011 comparativement à 2010. Et ce, alors que le département figurait parmi les meilleurs élèves quant au nombre d'infractions. Mais c'est paradoxalement le très faible nombre d'infractions enregistrées dans ce département qui fait que la moindre variation devient tout de suite très significative. Le département des Vosges, c'est la catastrophe en 2011. + 50 % d'infractions en plus comparativement à 2010 ! Le Gard complète le podium avec + 43 % entre 2011 et 2010.

En tout, c'est plus de 7 millions d'infractions relevées en 2011, ayant entraîné un retrait de points. 7 millions d'infractions dont plus de 90 % sont des infractions de 3ème ou 4ème classe. Le nombre de délits est en revanche marginal (2 % des infractions), le nombre d'infractions de 5ème classe aussi (< 1 % des infractions). En 2011, 78 % des infractions sont des excès de vitesse, 17 % sont un non-respect des règles de circulation ou de priorité, 3 % des conduites en état d'alcoolémie ou sous emprise de stupéfiants, le reste des infractions sont dues à d'autres causes (ex: conduite sans casque ou sans ceinture de sécurité principalement).

Plus de 7 millions d'infractions pour plus de 12 millions de perte de points sur le permis de conduire. 68 % des infractions ont entrainé le retrait d'1 point, 13 % des infractions le retrait de 2 points, 6 % celui de 3 points, 9 % le retrait de 4 points, et 3 % des infractions ont entrainé le retrait de 6 points. L’installation de radar feu rouge a engendré en 2011 un très grand nombre de perte de points. Un permis de conduire perdu n'est jamais anodin, surtout quand on sait à quel point le permis de conduire est indispensable pour travailler, mais aujourd'hui, compte-tenu des chiffres annoncés par le ministère de l'Intérieur, il est vrai qu'il devient difficile d'échapper à cette annulation lorsqu'on conduit souvent. Face à ce risque, plusieurs solutions sont possibles, et notamment récupérer des points par un stage de la route auprès d'un centre agréé ou contacter un avocat permis de conduire pour étudier la possibilité d'une contestation administrative ou pénale de l’infraction.
usager de la route